Podologie du sport

Chaussures de sport

L’observation de vos chaussures de ville et de sport usagées (zones d’usure, inclinaison du contrefort, points de conflit) est très souvent révélatrice de renseignements précieux.

La chaussure idéale doit être adaptée à la morphologie et à la physiologie du pied, en assurant sa protection et son maintien

Un chaussant confortable doit respecter l’harmonie entre la longueur et la largeur ou plutôt le périmètre du pied à différents niveaux (cou de pied, métatarso-phalangiennes, orteils).

 

 

Longueur :

Elle est exprimée par la pointure.

Largeur :

Elle est exprimée par une lettre (A à H) ou par un chiffre (1 à 11). La plupart des chaussures de série n’existe qu’en une seule largeur.

Souplesse :

Une bonne chaussure doit plier transversalement au niveau des articulations métatarso-phalangiennes pour respecter le déroulement du pied lors du pas.

Maintien :

Un contrefort résistant doit entourer l’emboîtage pour maintenir le calcanéum en position physiologique.

Stabilité antéro-postérieure :

Une bonne chaussure doit être montée sur un bombé de forme bien conçu tenant compte du rapport cambrure-hauteur de talon.

Semelle extérieure :

Elle doit être résistante mais pas trop rigide pour ne pas s’opposer au déroulement du pas.

Matériau :

Les coutures et les jonctions ne doivent pas coïncider avec une articulation ou une saillie osseuse.

Articles en podologie du sport

  • 1
  • 2