Nos actus

De façon préventive : en l’absence de problème particulier, afin de faire vérifier l’équilibre en statique et en dynamique (sportifs), pour des conseils pédicuraux et/ou de choix d’achat des chaussures.

Face à l’usure anormale des chaussures : L’usure peut être qualifiée d’anormale quand elle est trop rapide et/ou asymétrique et/ou quantitativement trop importante.

Face à un problème existant : Une anomalie mineure peut se transformer à l’occasion de la marche en une véritable lésion. En présence d’une douleur récurrente ou permanente pour en connaître l’origine et savoir si un traitement podologique est à même de la juguler.

  • une douleur du pied quelque soit sa localisation, orteils, talons, chevilles, plante, dos du pied...
  • une malformation de quelque partie du pied,
  • une préoccupation sur une modification dans l’aspect du pied,
  • le conseil d’un professionel de la santé (médecin, ostéo, kiné...)
  • la remarque d’un tiers observant une modification de la marche, de la posture...
  • une douleur du genou, de la hanche, du dos.

Si vous êtes diabètique, artéritique, n’hésitez pas à consulter au moindre doute et de façon régulière, car vous savez qu’un cor et la moindre plaie peuvent se compliquer rapidement.

Si vous êtes sportif, certaines activités multiplient les risques de pathologies de l’appareil locomoteur, et devraient inciter une consultation systématique du podologue.

En ce qui concerne les enfants, le podologue procède à la fabrication des semelles orthopédiques dites de stimulation, prévenant les mal-positions de l’âge adulte.

Pour leur confort et pour éviter les attitudes déformantes, les personnes âgées s’adresseront au pédicure podologue régulièrement.

L’obésité est une raison fréquente de consultation du podologue.